Trouver (et conserver) un emploi lorsqu’on est atteint du TDAH chez l’adulte

Email this page

De nombreux adultes atteints du TDAH font face à des problèmes comparables lors de leur entrée (ou de leur retour) sur le marché du travail. Ces problèmes peuvent comprendre les antécédents suivants :​

  • instabilité d’emploi – de nombreux emplois conservés durant peu de temps
  • licenciement
  • difficulté à trouver l’emploi qui vous convient
  • mauvaises habiletés pour les entrevues
  • mauvais rendement et même décrochage à l’école secondaire, au cégep ou à l’université (voir la section Le TDAH et les étudiants adultes)

Si cela vous semble familier, ne perdez pas espoir, car il existe de nombreuses stratégies et ressources à votre disposition, auxquelles vous pouvez recourir pour vous aider à trouver et à conserver un emploi qui vous convient.

Trouver le bon emploi

Trouver (et conserver) un emploi lorsqu’on est atteint du TDAH chez l’adulte

  • Évaluez et comprenez la façon dont vos symptômes spécifiques du TDAH nuisent à votre existence, en particulier à votre interaction avec le monde qui vous entoure :
    • Déterminez vos forces et vos préférences.
    • Déterminez vos faiblesses et les tâches que vous n’aimez pas faire.
  • Orientez votre recherche vers des emplois qui favorisent vos forces, tout en réduisant au minimum l’importance de vos faiblesses. Cela contribuera grandement à vos chances de trouver l’emploi qui vous convient.
    • Par exemple, si vous avez tendance à être hyperactif, un travail exigeant la pratique d’activités physiques pourrait mieux vous convenir qu’un emploi sédentaire dans un bureau.
  • Si vous avez des antécédents d’instabilité d’emploi ou de perte d’emploi, essayez de trouver une cause commune pour les expliquer. Quels aspects de vos emplois antérieurs ne vous correspondaient pas?

Surmonter l’obstacle de vos antécédents d’emploi

Surmonter l’obstacle de vos antécédents d’emploi

En raison des symptômes associés au TDAH chez l’adulte, l’instabilité d’emploi et la perte d’emploi ne sont pas rares. Lorsque vient le temps de postuler un nouvel emploi, nombre de personnes dans cette situation devront expliquer à leur employeur potentiel les raisons pour lesquelles elles ont occupé autant de postes.

Voici certaines suggestions pour répondre à ces questions :

  • Assumez la responsabilité de ce qui est arrivé (le choix de révéler que vous êtes atteint du TDAH ou non vous revient – voir la section Devrais-je mentionner à mon employeur que je suis atteint du TDAH?):
    • Vous pouvez expliquer que vous avez soigneusement évalué vos forces et vos faiblesses et que votre perspective sur votre carrière a changé.
    • Vous ne vous étiez pas rendu compte du type d’emploi qui convenait à vos forces.
  • Il peut parfois être utile d’expliquer que vous êtes devenu « un peu plus vieux et un peu plus sage » :
    • Vous avez tiré beaucoup de leçons de tous vos emplois.
    • Vous savez maintenant mieux ce que vous voulez, et c’est pourquoi vous avez décidé d’entreprendre une nouvelle carrière.
  • Il est très important de ne pas parler en mal de vos patrons antérieurs ou d’adopter une attitude négative à l’égard de votre passé durant une entrevue.
  • Soyez prêt à expliquer (et à vendre) vos forces.

Conserver un emploi

Conserver un emploi

  • Une fois que vous avez décroché un emploi, il est très important d’en déterminer les difficultés potentielles de même que les aspects que vous aimez ou dans lesquels vous excellez.
  • La prochaine étape consiste à apprendre des stratégies pour prendre efficacement en charge les symptômes du TDAH au travail et collaborer avec votre employeur pour mettre en oeuvre tout changement nécessaire. Voir la section Conseils pour les employés atteints du TDAH chez l’adulte pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet.

Rappelez-vous qu’il est important de consulter un professionnel de la santé si vous soupçonnez être atteint d’un TDAH chez l’adulte non diagnostiqué. Celui-ci collaborera avec vous afin de vous aider à mettre au point des stratégies et à instaurer un plan de traitement efficace.