Le TDAH et les étudiants adultes

Email this page

Le TDAH peut influer sur les étudiants de tous âges, y compris ceux des niveaux collégial et universitaire, de même que les étudiants adultes qui retournent aux études pour obtenir leur diplôme d’école secondaire.

Les étudiants de niveau postsecondaire atteints d’un TDAH non diagnostiqué pourraient se rendre compte que, bien qu'ils aient réussi à bien s’adapter au niveau primaire ou secondaire, le prochain niveau d’éducation pourrait bien les dépasser :

  • La charge supplémentaire imposée sur leur attention pourrait les empêcher de réussir à ce niveau.
  • Ces étudiants et leurs professeurs concluent souvent à tort qu’ils sont incapables d’apprendre le matériel ou de terminer le programme.
  • Ces étudiants peuvent souvent abandonner ou changer de programme, après quoi ils continuent à lutter contre leur TDAH non diagnostiqué.

Pour les adultes atteints du TDAH qui retournent à l’école afin de terminer leur diplôme d’études secondaires, les difficultés auxquelles ils faisaient face à l’adolescence (p. ex., difficultés de mémorisation, d’attention, d’habitudes d’étude, d’organisation et de gestion du temps) pourraient toujours devoir être réglées s’ils veulent réussir.

 

En savoir plus :

Reconnaître les symptômes potentiels du TDAH chez les étudiants adultes

Si vous êtes un étudiant atteint du TDAH, les symptômes suivants pourraient avoir des effets graves sur tous les aspects de votre vie, en particulier sur votre capacité d’apprentissage :

  • Vous êtes facilement distrait pendant les périodes d’étude, avez un esprit vagabond et manquez des bribes de conversation
  • Vous êtes incapable de suivre le rythme des lectures exigées, sautez des parties et vous rendez directement à la fin
  • Vous êtes maître de la procrastination – Vous remettez toujours les devoirs et l’étude jusqu’à la dernière minute
  • Vous avez de la difficulté à planifier ou à prioriser les projets des cours et vous sentez souvent dépassé par les tâches demandées
  • Vous oubliez tout – Vous êtes souvent en retard à vos rendez-vous ou lors de la remise des devoirs
  • Vous désespérez lorsque vous devez attendre votre tour – En classe, durant les travaux en groupe, en parlant avec un ami
  • Vous bougez constamment – Vous remuez les mains ou les jambes, vous tenez des rythmes avec les doigts
  • Vous êtes impulsif – Vous dites toujours ce qui vous vient à l’esprit sans pondérer les conséquences
  • Vous avez de fréquentes sautes d’humeur, êtes irascible (vous vous mettez rapidement en colère)
  • Vous avez de la difficulté à entretenir des amitiés ou à conserver vos relations

Conseils à l’intention des étudiants adultes atteints du TDAH

Même si la stigmatisation concernant le TDAH continue à prévaloir chez les étudiants, cela ne devrait pas constituer une barrière à la réussite scolaire ou professionnelle. Si vous êtes inquiet ou si quelqu’un que vous connaissez présente des symptômes du TDAH, il est important d’obtenir une évaluation médicale complète. Ainsi, une variété d’options et de stratégies thérapeutiques ainsi que divers accommodements peuvent être évalués et mis en oeuvre, au besoin. Seul un médecin qualifié peut confirmer un diagnostic.

Afin de réussir à ce niveau, les étudiants atteints du TDAH doivent comprendre leur maladie et la façon particulière dont celle-ci influe sur eux. Voici comment cela peut se faire :

  • Obtenir une évaluation complète soulignant les forces et les faiblesses :
    • — Pour les étudiants atteints du TDAH, en vue de demander des services du bureau des personnes handicapées, il est important de documenter leurs besoins et la façon dont leurs faiblesses individuelles influent sur leur fonctionnement dans le milieu d’apprentissage.
    • — Une évaluation du TDAH aux fins d’accommodement au niveau collégial ou universitaire porte généralement sur ce qui suit :
      • fonctionnement intellectuel
      • styles d’apprentissage
      • forces et faiblesses scolaires
    • — Même si les étudiants atteints du TDAH décident de ne pas divulguer leur incapacité et de ne pas demander des services de soutien officiels, l’évaluation est quand même utile pour déterminer la voie à suivre pour réussir à obtenir un diplôme d’études postsecondaires.
  • Une revue des stratégies qui ont bien fonctionné (et de celles qui n’ont pas bien fonctionné) durant les expériences scolaires antérieures :
    • —Cela pourrait se révéler utile tant pour les personnes ayant récemment décroché leur diplôme d’études secondaires que pour ceux qui retournent aux études.

Voici certains des moyens les plus efficaces que les étudiants atteints du TDAH peuvent prendre pour faire face à leurs problèmes :

  • Obtenir des accommodements, tels que ceux qui suivent :
    • — preneurs de notes
    • —prolongation de la durée des examens
    • — utilisation d’un centre d’écriture
  • Mettre au point de stratégies de soutien, y compris celles qui suivent :
    • —une bonne hygiène personnelle
    • — suffisamment de repos et d’exercice
    • — apprentissage de nouveaux moyens de réduire le stress
  • Établir des relations de soutien (p. ex., travailler avec un formateur ou un groupe d’études de pairs)
  • Suivre un plan de traitement jugé approprié par le médecin
  • Apprendre à établir des objectifs et des priorités

Il existe de nombreuses ressources offertes aux étudiants pour apprendre à prendre en charge leur TDAH et à obtenir des réussites scolaires. Pour commencer à en consulter, cliquez ici.