Aller directement au contenu principal
Est-ce qu’il
pourrait
s’agir du
TDAH?

Pensez-vous être atteint de TDAH? Est-ce que votre enfant, votre frère ou sœur ou encore l’un de vos parents en est atteint? Certaines des informations que vous venez de lire vous ont peut-être amené à vous poser la question : « Est-ce qu’il pourrait s’agir…? ». Il est peut-être temps de faire le point.

Symptômes du TDAH chez les adolescents

À l’adolescence, l’hyperactivité tend à s’améliorer; cependant, les adolescents atteints de TDAH peuvent se sentir agités et être inconfortables s’ils restent assis pendant de longues périodes.

D’autres défis peuvent également présenter un enjeu :

  • Puberté (aggrave leurs symptômes)
  • Études supérieures (entraînent une augmentation de l’effort d’attention et de concentration)
  • Besoin accru d’indépendance (entraîne un comportement potentiellement impulsif et téméraire)

La plupart des adolescents présenteront à l’occasion certains de ces symptômes. Cependant, dans le cas du TDAH, les symptômes sont plus fréquents et plus nombreux, causant des problèmes dans plus d’une sphère de la vie d’un adolescent (p. ex., à la maison, à l’école, au travail et/ou en société).

Les autres symptômes du TDAH chez LES ADOLESCENTS peuvent comprendre les suivants :

  • Apparence de paresse/démotivation et plus de plaintes d’ennui
  • Difficultés à s’organiser
  • Mauvaise gestion du temps et mauvaises habitudes d’étude
  • Difficulté à planifier/prioriser des projets en classe : facilement dépassé par les tâches
  • Maîtrise de la procrastination : devoirs/étude toujours reportés à la dernière minute
  • Difficulté à se concentrer sur les travaux scolaires, facilement distrait et rêveries (mais certain talent possible dans les jeux vidéo, qui offrent des récompenses immédiates)
  • Oubli, problème de mémoire, souvent en retard dans les tâches
  • Manque de concentration pendant la lecture, passage sauté ou passage directement à la fin
  • Grande difficulté à maîtriser ses émotions
  • Conflits qui s’enveniment avec les parents, changements d’humeur et caractère prompt
  • Impulsivité entraînant une augmentation des comportements à risque, comme :
    • Consommation précoce d’alcool et de drogues
    • Mensonge
    • Vol
    • Relations sexuelles non protégées
  • Accidents de la route
  • Difficulté à maintenir/entretenir les relations