Devrais-je mentionner à mon employeur que je suis atteint du TDAH?

Email this page

La décision de mentionner ou non à un employeur que l’on est atteint de TDAH est l’une des plus courantes et difficiles à prendre pour les adultes qui en sont atteints. Il faut prendre cette décision avec soin en soupesant les avantages et les inconvénients, de même qu’en déterminant si vous êtes à l’aise de diffuser cette information.

Souvenez-vous que vous êtes le seul à pouvoir décider si vous voulez le mentionner ou non à votre employeur. Personne ne peut vous contraindre à révéler quoi que ce soit. La décision concernant la mesure dans laquelle vous voulez transmettre des informations détaillées, les personnes à qui vous voulez les transmettre et la façon de les divulguer vous revient entièrement. Connaissez vos droits en tant qu’employé.

À qui en parler?

Le choix des personnes à qui vous voulez parler de votre TDAH pourrait dépendre de vos circonstances particulières au moment où vous le leur révélez ainsi que des raisons pour lesquelles vous avez décidé de le faire :

  • Votre superviseur ou votre supérieur – Si vous avez besoin que celui-ci trouve ou approuve un accommodementt
  • Le personnel des ressources humaines – Si aucun accommodement immédiat n’est nécessaire, mais que vous aimeriez être protégé en vertu de la Loi canadienne sur les droits de la personne
  • La personne qui vous fait passer une entrevue ou le personnel des ressources humaines – Si vous avez besoin d’un accommodement durant le processus d’embauche
  • Le personnel affecté au programme d’aide aux employés – Si vous êtes déjà un employé, si vous éprouvez des difficultés et si vous avez besoin d’aide pour décider de la façon de transmettre ce renseignement, la mesure dans laquelle vous voulez révéler de l’information détaillée et déterminer l’identité des personnes à qui vous voulez révéler cette information

Le moment où révéler que vous êtes atteint du TDAH

Vous pouvez révéler aux autres que vous êtes atteint du TDAH en tout temps.

Si vous décidez de le faire avant ou durant l’entrevue, parlez-en brièvement. Donnez des exemples de la façon dont vous avez effectué vos tâches par le passé, en particulier celles qui sont liées à l’emploi pour lequel vous passez une entrevue.

Certains employeurs pourraient demander aux nouveaux employés de subir un examen médical ou d’autres examens liés à l’emploi. Il serait bon de vous informer à l’avance de telles exigences.

Si vous décidez de révéler que vous êtes atteint du TDAH après l’embauche, il est préférable de le faire avant qu’un problème grave survienne au chapitre du rendement. Les employeurs sont plus susceptibles de bien répondre à la révélation d'une telle information s’ils estiment que cela a été fait de bonne foi et non à la dernière minute, en vue de conserver son emploi. Faites une demande d’accommodement raisonnable lorsque vous en sentez le besoin et expliquez en quoi cela vous aidera à satisfaire à vos objectifs professionnels.

Ce que vous voulez révéler

Il pourrait être utile de préparer un scénario ou, à tout le moins, quelques notes ou questions et réponses pour vous aider à organiser votre pensée durant la discussion.

  • Décidez du degré des détails à utiliser pour décrire votre TDAH. Par exemple :
    • Termes généraux : une incapacité, une affection, une maladie
    • Termes vagues, mais plus spécifiques : un déséquilibre chimique, une différence neurobiologique, un trouble cérébral
    • Lien spécifique avec la maladie mentale : une maladie mentale, un trouble psychiatrique, une incapacité mentale
    • Votre diagnostic exact : Le TDAH (ainsi que toute autre maladie concomitante, s’il y a lieu, et si vous souhaitez la divulguer)
  • Décrivez les compétences qui vous rendent aptes à assumer les principales tâches liées à l’emploi.
  • Décrivez toutes les limites fonctionnelles et comportementales causées par votre TDAH, qui nuisent à votre rendement. Déterminez les accommodements dont vous auriez besoin pour les surmonter.
  • Vous pourriez également suggérer des ressources à l’employeur si celui-ci veut obtenir de plus amples renseignements.

Si vous décidez de ne pas parler de votre TDAH, trouvez d’autres moyens d’obtenir le soutien dont vous avez besoin :

  • Soutien et conseils d’amis, de thérapeutes, de formateurs en milieu de travail, etc.
  • Si vous êtes à la recherche d’un emploi, essayez de trouver des employeurs potentiels qui ont déjà fourni un environnement propice aux personnes atteintes du TDAH ou qui offrent un appui à tous leurs employés en matière d’accommodement (sans exiger la divulgation de leurs problèmes).