Aller directement au contenu principal
Est-ce qu’il
pourrait
s’agir du
TDAH?

Pensez-vous être atteint de TDAH? Est-ce que votre enfant, votre frère ou sœur ou encore l’un de vos parents en est atteint? Certaines des informations que vous venez de lire vous ont peut-être amené à vous poser la question : « Est-ce qu’il pourrait s’agir…? ». Il est peut-être temps de faire le point.

Stratégies d’adaptation pour les enfants atteints de TDAH (et leurs aidants)

Tout d’abord, pour le parent et l’aidant dont l’enfant est atteint de TDAH

Les responsabilités du parent d’un enfant atteint de TDAH peuvent être épuisantes, tant physiquement que mentalement. Il est facile de se laisser entraîner dans un cycle de frustration, de colère et de culpabilité (auxquelles s’ajoutent une bonne dose d’anxiété et de stress).

La meilleure chose pour un enfant (ou un adolescent) qui apprend à prendre en charge le TDAH est de vivre dans une maison qui lui donne de l’amour et une structure. Demeurer positif et en santé vous-même peut vous faciliter la tâche.

  • Conservez une attitude positive. Il est plus facile d’entrer en contact avec votre enfant lorsque vous êtes calme et concentré.
  • Servez-vous de votre sens de l’humour et essayez de mettre les choses en perspective.
  • Ne prenez pas tout au sérieux, laissez tomber la perfection et soyez prêt à faire quelques compromis.
  • Croyez en votre enfant et rappelez-vous chaque jour qu’il est unique et important.
  • Prenez soin de vous. Restez en santé et prenez des pauses en demandant l’aide d’amis et de membres de votre famille.
  • N’oubliez pas de demander de l’aide. Vous n’êtes pas obligé de tout faire seul; parlez-en aux médecins, aux thérapeutes et aux enseignants de votre enfant et consultez des groupes de soutien locaux ou en ligne.
  • Éloignez-vous des gens négatifs. Les membres de votre entourage ne comprendront pas tous votre enfant atteint de TDAH, mais ne vous laissez pas atteindre, et ne cessez pas de soutenir et d’encourager votre enfant sans réserve!

Pour mieux aider votre enfant atteint de TDAH à s’adapter au quotidien

Il est important de mettre en place une structure et de s’y conformer. Établissez des attentes et des règles claires.

  • Suivez une routine en fixant un moment et un endroit pour tout, y compris des rituels simples et prévisibles pour les repas, les devoirs, les jeux et le coucher.
  • Pensez à placer des horloges et des chronomètres dans toute la maison.
  • Simplifiez l’horaire de votre enfant.
  • Prévoyez du temps pour jouer et faire de l’exercice non structuré à l’extérieur : l’air frais et le soleil sont importants pour tous les enfants.
  • Aménagez-lui un endroit tranquille et privé.
  • Soyez conscient des enjeux liés aux appareils électroniques. Tous les écrans de votre enfant doivent être éteints au moins une heure avant le coucher. Gardez les appareils électroniques à l’extérieur de sa chambre à coucher et rechargez-les toute la nuit loin de votre enfant. Ces habitudes porteront leurs fruits à l’adolescence.
  • Renforcez leur confiance. Offrez-lui du soutien, de la rétroaction et du renforcement positif.

TDAH en classe

  • Favorisez une bonne relation avec l’enseignant et le directeur d’école de votre enfant. Demandez à être informé lorsque votre enfant a des devoirs afin que vous puissiez l’aider à organiser et à accomplir les tâches en temps opportun.
  • Demandez si votre enfant pourrait être placé près du bureau de l’enseignant ou à côté d’amis calmes et travailleurs. Le fait de rester assis à l’avant de la classe aidera à réduire les distractions visuelles des autres élèves.
  • Demandez à ce que votre enfant soit autorisé à se lever et à s’étirer périodiquement, le cas échéant.
  • Communiquez toute stratégie qui a été efficace à la maison à l’enseignant de votre enfant (p. ex., explication claire des composantes des devoirs, affichage des horaires de routine, utilisation d’une minuterie personnelle, systèmes de récompense, etc.).

L’enseignement virtuel et le TDAH

  • Aidez à créer un environnement sans distraction (évitez d’encombrer le bureau de toutes distractions visibles, installez un séparateur de pièce ou un rideau si vous êtes dans un espace partagé, utilisez un casque d’écoute antibruit, un bruit de fond, etc.).
  • Fournissez des objets à manipuler silencieux, qui ne perturberont pas une classe virtuelle.
  • Aidez-le à programmer des minuteries et des rappels pour faire le suivi des heures de début des cours.
  • Mettez à jour et affichez un horaire quotidien dans un seul endroit prévisible.
  • Aidez à fragmenter le travail et les tâches en éléments gérables.
  • Encouragez les pauses cérébrales et physiques régulières de l’ordinateur, ce qui est essentiel au maintien de la concentration.
  • Assurez-vous que leur plan de traitement soit respecté quotidiennement, que l’apprentissage soit en personne ou virtuel.

Saines habitudes de sommeil pour les enfants atteints de TDAH

  • Respecter un horaire de sommeil régulier, même la fin de semaine (il aide à préparer leur corps pour le coucher).
  • Éviter les aliments ou les boissons contenant de la caféine (comme les boissons gazeuses ou le chocolat) et les repas copieux avant le coucher.
  • Créer un environnement de sommeil apaisant. Une pièce fraîche, sombre et calme favorise un sommeil paisible.
  • Éviter le plus possible de regarder la télé et d’autres écrans émettant de la lumière tard dans la nuit. Fermer tous les écrans au moins une heure avant l’heure du coucher.
  • Faire de l’exercice tous les jours pour favoriser un meilleur sommeil, mais éviter d’être actif trop près de l’heure du coucher (le corps a besoin de temps pour se détendre).
  • Dissocier sommeil et stress. S’ils s’inquiètent de quelque chose, laissez-les vous en parler ou suggérez-leur de mettre leurs inquiétudes dans un « stationnement » (ou de les écrire sur un bloc-notes) jusqu’au matin.

Troubles du sommeil associés au TDAH?

Les problèmes de sommeil liés au TDAH, comme la difficulté à s’endormir, sont fréquents. Certains médicaments utilisés pour traiter les symptômes du TDAH peuvent contribuer au problème.

Pourquoi vous devriez FAIRE QUELQUE CHOSE

Se faire une idée de vos options

Lorsque votre enfant est atteint de TDAH, il est important de se renseigner sur les différentes options de traitement et sur les ressources disponibles pour trouver le plan de traitement qui lui convient le mieux.

Prendre des mesures pour élaborer un plan

Besoin de parler à votre médecin au sujet du TDAH?

Passez-vous en revue un plan de traitement actuel pour le TDAH ou s’agit-il de vos premières recherches en lien avec un diagnostic possible de TDAH? Nos guides de discussion avec le médecin peuvent vous aider à engager la conversation.

Guides de discussion avec le médecin
Répondre au questionnaire